Table ronde 2 : De la pratique numérique des jeunes au numérique éducatif : vers la construction des apprentissages scolaires et leur évaluation

Note : trois des intervenants de cette deuxième Table ronde ont été dans l’impossibilité de se déplacer du fait d’un mouvement de grève des transports aériens. La chercheuse Mireille Brétancourt n’a pas pu assurer sa communication ainsi que Gilles Braun, Inspecteur général et Yaël Briswalter, DANE de l’académie de Grenoble et IA-IPR de Lettres. Mireille Lamouroux, Chargée de mission auprès de la directrice du numérique, à la DNE a modéré la Table Ronde, renforcée de l’intervention de Michel Reverchon-Billot, Inspecteur général de l’Éducation nationale, et Jean-Michel Le Baut, Professeur de Lettres, invité initialement invité pour intervenir dans l’atelier 6 « Le numérique pour les apprentissages, hors les murs et dans la classe »

Modérateur : Yaël Briswalter, IA-I­PR de Lettres et DANE – Académie de Grenoble – excusé

Modératrice : Mireille Lamouroux – Chargée de mission auprès de la directrice du numérique – Direction du numérique pour l’éducation (DNE) – Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche

Intervenants :

  • Karine Aillerie – Chargée d’expérimentations et de veille – Direction de la recherche et du développement sur les usages du numérique éducatif – Chercheure associée à l’équipe TECHNE (EA 6316 – Université de Poitiers) – Direction de la Recherche et du Développement sur les usages du numérique éducatif – Réseau Canopé
  • Mireille Betrancourt, Professeure en Technologies de l’information et processus d’apprentissage – Directrice de TECFA – Université de Genève – excusée
  • Jean-Michel Le Baut, Professeur de Lettres – Lycée de l’Iroise – Académie de Rennes
  • Gilles Braun, Inspecteur général de l’Éducation nationale – Ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche – excusé
  • Michel Reverchon-Billot, Inspecteur général de l’Éducation nationale – Ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche
  • Brigitte Jauffret, experte de haut niveau auprès de la directrice du numérique pour l’Éducation – Ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche
La problématique proposée met en tension d’une part les apprentissages et d’autre part l’évaluation . 
Le titre de la table ronde utilise le terme apprentissages. On essaiera de proposer une définition de ce terme, notamment au regard des compétences, de la littératie, de la culture numérique, ou encore des acquis des élèves. 
On se demandera dans quelle mesure ces apprentissages auraient changé.  Y a-t-il des savoirs ou savoir-faire nouveaux ? ou ne s’agit-il pas, avec le numérique de mettre en oeuvre des démarches existantes, mais non généralisables (pédagogie Freinet) ? Si les pratiques numériques créent des compétences nouvelles, se pose alors la question de leur prise en compte : les outils actuels (B2i, C2i) suffisent-ils ?  Comment sont prises en compte ces évolutions dans le Socle renouvelé, et dans les futurs programmes de 5ème ?
Au-delà de ces supposées compétences nouvelles, n’est-ce pas le regard de l’enseignant qui a changé ? Il observe le travail en train de se faire, il observe un travail collaboratif. 
l’audio intégral de la Table ronde prochainement disponible

 Ressources

Table ronde 2, par canope06

Publié dans écriTech'6, La pratique numérique des élèves et la construction des apprentissages scolaires jusqu’à l’évaluation